jeudi 9 janvier 2014

House of cards : politique, sexe et pouvoir à Washington !

Décidément, Netflix produit des petits bijoux de séries ! Après avoir difficilement surmonté mon addiction à Orange is the new black (dont je vous parlais ici), je suis à nouveau tombée dans les filets du merveilleux monde de Netflix en regardant la saison 1 d'House of cards.

Le synopsis :

Franck Underwood vient de subir une terrible défaite! Alors qu'il pensait être nommé ministre des affaires étrangères, tout tombe à l'eau. Franck pourrait se laisser aller, mais il est plein de ressources et sans pitié! Il met donc en place un plan destiné à lui faire remporter ce à quoi il pense être destiné : le pouvoir, et surtout ... la Maison Blanche. 
Pour cela, il utilise une jeune journaliste ambitieuse Zoe Barnes.


Mon avis sur cette série :

Les personnages :

Mon sentiment par rapport au personnage de Franck a considérablement évolué au fil de ces 13 épisodes qui composent la 1ère saison d'House of Cards.
Si j'ai ressenti un peu de compassion à son encontre, lors du premier épisode, cela n'a pas duré bien longtemps !
En effet, j'ai eu tout le loisir de découvrir à quel point ses méthodes sont plus que méprisables!
Quant à sa femme Claire, c'est un personnage ambigu et complexe, que je n'ai jamais réellement apprécié.
Elle s'est dévoilée au fil des épisodes, et je n'ai pas eu de révélation " positive " à son égard.

Ma conclusion sur ces deux personnages est la suivante : qui se ressemble s'assemble !


Enfin, parlons de Zoe Barnes, la jeune journaliste. Certains seraient tentés de la considérer comme une victime de Franck. 
Selon moi, il s'agit d'une jeune femme - qui rongée par l'ambition - a vendu son âme au diable (sans trop s'en rendre compte, j'en conviens) !


La réalisation :

Je salue la mise en scène (en particulier les appartés de Franck, qui donnent toute la saveur aux épisodes), et le casting très prestigieux (Kevin Spacey et Robin Wright notamment) qui fonctionne parfaitement.
Immoralité, vice, égo démesurés, et soif de pouvoir sont au rendez-vous.

Bien entendu, il est nécessaire de prendre du recul car il s'agit avant tout d'une série télévisée, et il serait dangereux de juger les hommes politiques sur des fictions. 
Toutefois, il me semble qu'House of cards présente quelques similitudes avec la vie politique réelle....

Focus sur la saison 2 : 

La saison 2 sera diffusée à partir du 14 février 2014!
Je la regarderai avec plaisir, afin de savoir si Franck sera finalement nommé Vice-président, ou si les 3 journalistes qui enquêtent sur lui arriveront à déjouer ses plans à la dernière minute.

Pour finir, un petit teaser de la saison 2 :




Le saviez-vous?

Il s'agit de l'adaptation de la série britannique House of cards , elle même adaptée au roman du même nom de Michael Dobs.


8 commentaires:

  1. Je vais bientôt être en rupture de série alors pourquoi me mettre à celle ci j'en ai beaucoup entendu parlé. Et pour Orange is the new black j'ai été conquise aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien! Encore une série addictive! Promis tu ne seras pas déçue avec House of cards!

      Supprimer
  2. Je vais tenter ça, avec chéri on a commencé Orange is the new black, on a vu 4 ou 5 épisodes :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'orange is the new black t'a plu!

      Supprimer
  3. J'ai suivi la saison 1 avec plaisir , j'adore la mise en scène et le casting est parfait .
    C'est une série intelligente où les personnages ne sont ni bons , ni mauvais , ils sont prêts à tout pour atteindre le pouvoir .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord avec ton analyse! j'attends la 2e saison avec impatience, M-1!

      Supprimer
  4. Depuis le temps qu'on me la recommande...

    RépondreSupprimer